BRAHMS : Sonate pour Violoncelle et Piano N°1 (suite)

.

Brahms a écrit deux sonates pour Violoncelle et Piano.

Elles furent composées à vingt ans de distance, la première entre 1862 et 1865, la seconde en 1886.

Nous vous proposons de porter notre analyse sur l’Allegro man non troppo de la première sonate.

. .

Matériel utilisé pour conduire les écoutes...

Les mêmes appareils que ceux indiqués et utilisés dans la première partie de cette écoute.

Vous en trouverez la liste à la fin de cette page.

 

Vous pouvez consulter l’onglet MATERIELS  pour retrouver les appareils présentés et leurs caractéristiques.

 

Sept enregistrements retenus.

 

Parmi la liste proposée et analysée, des interprètes très connus et d’autres un peu moins, avec l’intention d’ attirer votre curiosité et vous inviter à la découverte…

 

 Mstislav ROSTROPOVICH  (violoncelle) et  Rudolf SERKIN (pian

 Anthony LEROY (violoncelle) et Sandra MOUBARKA (piano)

Suzanne RAMON ( violoncelle) et Catherine COLLARD (piano)

 

Sonia WIEDER-ATHERTON (violoncelle) et Catherine COLLARD (piano)

 

 Anne GASTINEL  (violoncelle) et François-Frédéric GUY (piano)

 

 Henri DEMARQUETTE  (violoncelle) et Michel DALBERTO (piano)

 Ophélie GAILLARD  (violoncelle) et Louis SCHWIZEBEL-WANG (piano)

BRAHMS : Sonate N° 1 pour Violoncelle et Piano opus 38 en mi mineur

 

LES ENREGISTREMENTS ECOUTES 

 

Quelques réflexions de bon sens…

 

Les analyses proposées et les remarques qui peuvent en découler sont des éléments subjectifs qui correspondent à la culture et à la sensibilité propre à la personne qui en est à l’origine.

 

C’est ainsi qu’une analyse qui emporte l’enthousiasme peut être plus mitigée ou radicalement différente chez une autre personne. C’est l’intérêt et la richesse de la confrontation des points de vue qui conduit à être plus nuancé ou tolérant vis-à-vis de chaque production.

 

Car chaque œuvre, qu’on apprécie ou pas, représente un travail considérable de l’auteur qui lui a donné naissance. Et dans le cas d’une interprétation, un travail, d’approche, d’analyse et d’une vision de l’œuvre pour se l’approprier et l’interpréter. Ce travail de l’artiste, que l’on peut ne pas comprendre ou ne pas apprécier, mérite néanmoins le respect et la modestie de notre jugement .

 

Les 7 interprétations proposées…

 

J’ai choisi volontairement des interprètes célèbres et d’autres moins connus (pour vous inciter à la découverte) pour l’écoute des sept CDs présentés ci dessous.

 

Mstislav ROSTROPOVICH  (violoncelle) et  Rudolf SERKIN (piano)

Anthony LEROY (violoncelle) et Sandra MOUBARKA (piano)

Suzanne RAMON( violoncelle) et Catherine COLLARD (piano)

Sonia WIEDER-ATHERTON (violoncelle) et Catherine COLLARD (piano)

Anne GASTINEL  (violoncelle) et François-Frédéric GUY (piano)

Henri DEMARQUETTE  (violoncelle) et Michel DALBERTO (piano)

Ophélie GAILLARD  (violoncelle) et Louis SCHWIZEBEL-WANG (piano)

 

Choisissez la vôtre…

 

Pour faciliter la lecture de chaque CD nous avons choisi de faire une page pour chaque CD et ses interprètes.

 

Vous pourrez y accéder par le lien établi en cliquant sur le titre de l’interprétation indiquée ci-dessus.

 

Comme indiqué ci dessus, quelque soit votre réaction d’écoute, l’imposant est que votre réflexion puisse vous aider à déterminer Quelle interprétation est la meilleure pour VOUS.

 

AIMEZ VOUS BRAHMS ?

 

J’espère qu’après la lecture de ces quelques analyses, la question que posait Françoise SAGAN avec le titre de son roman « AIMEZ VOUS BRAHMS ? » ne sera plus d’actualité puisque tous désormais nous aimerons Brahms…

 

Mais au-delà de ce petit clin d’œil en forme de boutade, je souhaite que ces quelques analyses qui portent sur une petite partie de la sonate N°1 pour piano et violoncelle vous donneront envie de découvrirez la richesse de la musique de Brahms qui présente de nombreuses autres facettes.

 

Musique de chambre, œuvre symphonique, musique religieuse, Leeds sont autant d’invitation musicale pour se promener à travers son œuvre et découvrir des pépites musicales qui sauront vous charmer et vous enchanter.

 

Et si ces quelques lignes sur la sonate N°1 pour piano et violoncelle vous donnent envie d’aller plus loin ; N’hésitez pas à consultez votre magasin de musiques  (Espèce en voie de disparition) ou à découvrir sur la toile d’autres interprètes.

 

Je n’ai volontairement pas  parler de l’interprétation de Jacqueline DUPRE dont je pense un jour, vous faire l’analyse de la seconde sonate. (Promis… dès que je disposerais d’un peu plus de temps et que la crise du « je le ferais demain » qui touche parfois le retraité débordé me donnera un peu de loisirs). Mais n’hésitez pas à aller à sa découverte, même si elle date, c’est pour moi un classique.

 

Je me permets de vous suggérer deux ou trois titres autres que notre écoute:

 

Les deux concertos pour piano : Claudio ARRAU et l’orchestre Philarmonia dirigé par Carlo Carlo Maria GIULINI.

 

Concerto pour violon : Istzhack PERLMAN et l’orchestre de Chicago dirigé par Carlo Maria GIULINI.

 

Un Requiem Allemand : dirigé par Nicolas HARNONCOURT.

 

Les quatre Symphonies : Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam dirigé par Bernard HAITINK.

 

Les Danses Hongroises : Orchestre philarmonique de Vienne dirigé par Claudio ABBADO.

 

 

 

Bonnes écoutes à tous.

 

J.J. CAPELLO

Point Musiques.

MATERIELS  UTILISES POUR CONDUIRE LES ECOUTES

 

LECTURE: Lecteur intègre GOLD NOTE CD 1000 AMPLIFICATION: Amplificateur à Lampes : ConceptS – Modèle C7 puis Amplificateur à Transistors : ARTEC – Modèle SE55V

TRANSDUCTEURS : Enceintes ULTIMATE SEY3 sur pieds billes ConceptS  puis Enceintes COULEURS 94 by D.MAFFRAND pour ConceptS

CABLES INTERCONNECT : OCELLIA Reference – CABLES HP: ACTINOTE : Modèle SONATA

CABLES SECTEURS: Nous avons utilisé les câbles fournis d’origine avec les appareils, car en utilisant le FILTRE-BARRETTE  ConceptS  le courant est traité et débarrassé des impuretés qui le polluent.

Dés lors, cela ne nécessite plus de câbles particuliers, après que le courant ait traversé le filtre qui a alors rempli  pleinement ses fonctions.

Seul un câble de forte section est nécessaire pour alimenter le filtre – barrette qui va selon le modèle délivrer un courant « propre » pour les 6 ou 8 appareils utilisés.

Nous avons retenu pour l’alimentation de notre filtre barrette le câble secteur ARTEC modèle Beethoven.

 

Consultez l’onglet MATERIELS pour retrouver les appareils présentés et leurs caractéristiques.