Le rôle des câbles

actinote02

Du simple fil électrique à l'objet précieux.

.

On a trop longtemps considéré les câbles comme un maillon négligeable et peu important de la Chaîne Haute Fidélité considérant que « n’importe quel bout de fil conducteur faisait l’affaire ».

.

On s’est rendu compte du rôle et de l’importance des câbles au fil des progrès des électroniques d’exception et de leurs aptitudes à retranscrire les différentes tonalités et nuances contenues dans les enregistrements.

.

Dès lors est apparu pleinement le rôle premier joué par les câbles aux différents niveaux de la mise en place de la chaîne composée.

.

Et si l’on entend encore parfois quelques réflexions de la part de certains détracteurs, il n’est pas difficile de percevoir les différences, parfois énormes, que peuvent apporter différentes technologies de câbles.

.

Bien sûr, on peut être gêné par le fait qu’on ne sache pas encore expliquer d’où viennent ces différences. La compréhension des phénomènes qui apparaissent dans les conducteurs n’en est qu’à ses balbutiements, et pour l’instant, c’est surtout l’expérimentation qui permet d’atteindre les meilleurs résultats.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Câbles de liaison TOSCA

Restons réalistes...

.

Mais attention: constater que les câbles jouent un rôle important dans le résultat final ne doit pas faire penser qu’ils ont le pouvoir « magique » de transfigurer n’importe quel système !

.

Comme tous les autres maillons de la chaîne de reproduction, le câble va apporter sa contribution au résultat final. Celle-ci peut aller dans le sens d’une correction (un câble un peu terne va « calmer » un système trop extraverti), ou au contraire dans le sens d’une plus grande transparence (en s’appliquant au contraire à laisser passer toutes les micro-informations du signal musical).

.

Le terme de « chaîne HiFi » n’est pas qu’une image : on peut tirer deux enseignements de l’analogie avec une chaîne d’acier :
– c’est le maillon de la chaîne le plus faible qui déterminera la qualité de l’ensemble.
– avoir un seul maillon surpuissant ne renforcera pas vraiment cette qualité.

.

C’est donc bien un équilibre qu’il convient de chercher avec les câbles, comme avec les autres éléments, et pas forcément une qualité intrinsèque maximale.

.

Par leur technologie de fabrication, les câbles peuvent rapidement atteindre des prix stratosphériques, et de tels excès ne sont pas forcément justifiés tant que le système lui-même ne se positionne pas à ce niveau de qualité.

.

Les câbles d’un système ne vont pas forcément changer du tout au tout son identité sonore : c’est bien souvent l’esthétique musicale qui va se transformer, évoluant d’un caractère à l’autre, tantôt doux et moelleux, tantôt dynamique et rapide, ou simplement neutre, discret.

Vos oreilles restent le meilleur juge pour effectuer votre choix

.

Ce sont les goûts personnels, les habitudes d’écoute qui guideront le choix final, autant que la recherche passionnée d’une fidélité accrue au signal d’origine.

.

L’écueil à éviter sera d’amplifier à l’excès, avec un câble typé, une caractéristique déjà présente sur le système principal. En ce domaine comme dans beaucoup d’autres, c’est la recherche d’une harmonie globale qui sera garante d’un résultat que l’on pourra apprécier sur la durée.

.

Mais c’est bien à l’écoute que se fera le meilleur choix. Une écoute en situation, c’est pourquoi après un premier choix à notre auditorium, nous pourrons toujours vous prêter le câble retenu, afin de valider chez vous, dans vos conditions d’écoute, la solution qui accompagnera le mieux vos émotions musicales.