NOSTALGIE, COUPS DE CŒUR et DECOUVERTES…

.

3 Rubriques conjointes pour découvrir des écoutes

qui ont retenu notre attention.

Première édition

 

RUBRIQUE NOSTALGIE

COMPILATION
LES FRERES JACQUES

 

CD MERCURY -UNIVERSAL

Edition 2017

Ref 5376344

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Matériels utilisés pour l’écoute de cette rubrique:
  • Lecteur CD1000 GOLD NOTE
  •  Amplificateur ARTEC 06
  • Câbles Inter – Connect ARIA: ACTINOTE
  • Câbles HP ARTEC
  • Enceintes GOLD NOTE
 
En ce qui concerne  le secteur 

.

Dans ce domaine nous utilisons le produit FILTRE-BARRETTE de la marque CconceptS pour traiter le courant  et le débarrasser des impuretés qui le polluent.

.

Dés lors, il n’est plus nécessaire d’utiliser des câbles particuliers. Nous utilisons les câbles d’origine fournis avec les appareils.

 

Seul un câble de forte section est préconisé pour alimenter le filtre-barrette qui va délivrer un courant « propre » pour les 6 ou 8 appareils connectés.

 

Pour ce faire nous utilisations pour le raccordement de notre filtre-barrette indifféremment  les câbles secteurs des marques: ACTINOTE  ARTEC – OCELLIA .

 

Consultez l’onglet MATERIELS  

pour retrouver les appareils présentés et leurs caractéristiques.

 

 

 

.

.

LES FRERES JACQUES

C’est pour le coup une histoire qui va évoquer des souvenirs aux jeunes soixantenaires…

 

Découvert au fil d’une visite dans les rayons d’un magasin qui vend encore des cd… cette « compil » par sa pochette à attirer mon attention, me ravivant immédiatement des souvenirs.

 

Mais bon à quoi bon faire cet achat puisque j’avais déjà en 33tours quelques morceaux de bravoures graver dans le vinyle.

Et puis… Une compilation de 5 Cds qui regroupait 100 titres à moins de 10€… La tentation était forte et… je n’y ai pas résisté… Nostalgie quand tu nous tiens.

 

Les frères JACQUES était un groupe composé de 4 chanteurs très originaux pour l’époque, interprétant leurs chansons en les mimant et en offrant une scénette visuelle ou l’œil était sans cesse sollicité par la gourmandise offerte par leurs sketchs originaux.

Comme à l’époque le mime Marceau, ils étaient en collant interprétant des auteurs de grandes qualités et faisaient les délices  des scènes de music-hall.

Je conserve toujours en mémoire malgré le temps qui passe, le spectacle auquel j’avais assisté à l’Olympia de Paris tant les chansons interprétées étaient tour à tour truculentes, drôles facétieuses, nous interrogeant, nous faisant rêver, tout en nous faisant rire.

 

Je les redécouvre avec un plaisir gourmand dans cette compilation qui regroupe 100 succès.

 

Bien sûr il faut écouter la « Confiture » qui dégouline parce qu’il y a des trous dans la pain… morceau d’anthologie qui sur scène valait son pesant de moutarde… je devrais dire de confiture.

 

Mais j’ai découvert avec plaisir d’autres interprétations qui même si l’on fait abstraction de la partie visuelle que proposait le spectacle, nous laissent néanmoins imaginer la scène en les écoutant tant les interprétations sont vivantes et réalistes.

 

Tous les grands succès sont là : Barbara- La queue du chat- La Marie Joseph- Barbarie -La truite -La pêche à la baleine -Le poinçonneur des lilas- les barbouzes et… 92 autres chansons d’auteurs parmi, entre autres : -Prevert -Dabadie -Cosma -Queneau -Trenet -Caussimon -Ferre -Francis Blanche -Gainsbourg.

 

Toutes les chansons interprétées, tout à la fois de façon vivante, joyeuse, drôle, tendre, caustique, moralisatrice les rendent toujourd particulièrement actuelles.

 

J’ai choisi d’évoquer plus particulièrement la chanson de Léo Ferré  « Monsieur William ».

 

Bien que familier de Ferré dans sa grande période Saint Germain des Prés et de cette interprétation que j’apprécie  particulièrement, je ne connaissais pas l’interprétation des frères Jacques.

 

EN écoutant cette interprétation quelle surprise…

 

 

D’ordinaire je suis toujours très circonspect devant les interprétations que font les chanteurs des grands compositeurs, tant leurs interprétations sont fades par rapport à l’original au point que toute nouvelle interprétation devient dérisoire et inutile.

 

Mais là, l’atmosphère du drame mis en musique est pleinement plantée et tout devient d’un réalisme évident.

On perçoit à travers l’interprétation toutes les nuances du texte, sa finesse, son ironie et l’angoisse qui s’en dégage au fil de la chanson.

 

Le jeu des voix des quatre compères, les réponses échangées entre eux créent un étrange climat qui nous plonge au sein du drame qu’ils font vivre pleinement avec une acuité particulière.

 

 

Par ailleurs l’accompagnement musical fait parfaitement corps avec le texte et rend passionnant l’écoute de cette chanson, au point que l’on est au théâtre au premier rang de la scène, qui se déroule devant nos yeux.

 

Interprétation et accompagnement  m’obligent à avouer ma préférence pour cette interprétation. Que Ferré me pardonne…

 

Si vous ne connaissez pas les frères JACQUES ou si cela vous rappelle votre époque : Achetez vite cette compilation qui vous permettra parmi ses 100 titres de découvrir non seulement des merveilles mais aussi de purs petits chefs d’œuvres.

 

Sans compter le plaisir que vous aurez de découvrir des interprétations remarquables que vous ne manquerez pas de faire vôtres et d’adopter.

 

Pour le prix dérisoire de 10€ cette compilation ne vous offrira durant quelques heures ; Que du Bonheur.

 

RUBRIQUE COUP DE COEUR

WENDE

 

Album  » CHANTE »

 

 

Matériels utilisés pour l’écoute de cette rubrique:
  • Lecteur -Serveur MEDIA NOTE 500
  • Amplificateur GOLD NOTE DEMIDOFF
  • Câbles Inter connect et HP: ARIA ACTINOTE
  • Enceintes Couleurs 97 by ConceptS

 

En ce qui concerne  le secteur 

Dans ce domaine nous utilisons le produit FILTRE-BARRETTE de la marque CconceptS pour traiter le courant  et le débarrasser des impuretés qui le polluent.

.

Dés lors, il n’est plus nécessaire d’utiliser des câbles particuliers. Nous utilisons les câbles d’origine fournis avec les appareils.

 

Seul un câble de forte section est préconisé pour alimenter le filtre-barrette qui va délivrer un courant « propre » pour les 6 ou 8 appareils connectés.

 

Pour ce faire nous utilisations pour le raccordement de notre filtre-barrette indifféremment  les câbles secteurs des marques: ACTINOTE  ARTEC – OCELLIA .

 

Consultez l’onglet MATERIELS  

pour retrouver les appareils présentés et leurs caractéristiques.

 

 

 

.

WENDE

C’est un disque qu’ Eric, le créateur de MEDIA NOTE, m’a fait découvrir lors de nos séances de travail autour de son produit.

Il voulait me faire écouter une chanteuse néerlandaise… Esprit européen  oblige…

 

Dès l’ écoute  des premières notes, c’est vraiment un coup de cœur tant par l’originalité des titres choisis que par l’orchestration et l’interprétation.

 

WENDE est une chanteuse néerlandaise qui chante bien sûr en néerlandais mais également en français. Elle choisit son répertoire autour de chansons à textes d’auteurs inconnus ou à l’inverse très populaires.

 

 

Ainsi elle prend à bras le corps, en français avec sa voix rocailleuse, expressive et suave à la fois , les textes de Brel, Barbara, Ferré et s’en empare avec une dimension particulièrement marquante leur donnant un éclairage nouveau.

 

A tel point que contrairement à d’autres reprises de ces classiques on n’est pas déçu et l’on ne regrette pas l’original qui pourtant s’imposait jusqu’alors.

 

Car à l’inverse de tant d’autres interprètes qui s’emparent de textes  d’auteurs pour… ne rien leur apporter ;  WENDE sait tout en restant dans l’esprit du texte de l’auteur lui donner corps et nouvelle vie dans l’ interprétation est la sienne, au point d’en faire un nouveau petit chef d’œuvre ou texte et musique se combinent parfaitement pour faire une version originale et nouvelle à la fois.

 

Chapeau…Chapeau bas…

 

Ainsi on découvre autrement ces textes d’auteurs avec un éclairage nouveau qui les met pleinement en exergue et en relief.

Cette interprétation vous amène à vous dire qu’ à côté de l’interprétation de l’auteur, la version WENDE bien que différente apporte quelque chose de nouveau, qu’elle est « fabuleuse » et vous donne l’envie de l’écouter sans faire de comparaisons tant son interprétation est évidente.

 

Et cela se vérifie pour toutes les chansons françaises interprétées quelle soient de Brel, Barbara ou Ferré.

Les chansons en néerlandais même si l’approche est différentes de par la langue ne déméritent pas et ne posent aucun problème d’écoute.

Bien au contraire, même dans cette langue, on sent une interprétation vivante et parfaitement ressentie que les intonations linguistiques viennent renforcer.

 

Je dois avouer que j’ai rejoué avec plaisir plusieurs morceaux chantés en néerlandais .

 

Bravo… et Bravo encore

 

je vais en rester là pour les éloges la place étant comptée dans cette « News ». Mais… A vous de compléter la liste…Elle ne va pas manquer alors de s’allonger rapidement au point de devenir très importante.

 

Une dernière remarque: l’enregistrement public est remarquable et l’orchestration non seulement originale mais aussi fabuleuse. C’est là encore une autre réussite de cet enregistrement.

 

A mettre rapidement en lecture sur votre système qu’il mettra parfaitement en valeur et non seulement vous serez surpris mais vous vous surprendrez à y revenir souvent

Une vraie découverte et un vrai plaisir.

 

Bref en un mot … Un véritable coup de cœur. Merci Eric.

 

 

 

RUBRIQUE DECOUVERTE

REQUIEM  de MOZART

 

Rias Kammerchor – Freiburger Barockorchester

Direction René JACOBS

2017 -Harmonia Mundi.

 

Matériels utilisés pour l’écoute de cette rubrique:
  • Lecteur CD1000 GOLD NOTE
  • Amplificateur ConceptS C8
  • Câbles Inter Connect et HP : OCELLIA
  • Enceintes Couleurs 95 by ConceptS

 

En ce qui concerne  le secteur 

Dans ce domaine nous utilisons le produit FILTRE-BARRETTE de la marque CconceptS pour traiter le courant  et le débarrasser des impuretés qui le polluent.

.

Dés lors, il n’est plus nécessaire d’utiliser des câbles particuliers. Nous utilisons les câbles d’origine fournis avec les appareils.

 

Seul un câble de forte section est préconisé pour alimenter le filtre-barrette qui va délivrer un courant « propre » pour les 6 ou 8 appareils connectés.

 

Pour ce faire nous utilisations pour le raccordement de notre filtre-barrette indifféremment  les câbles secteurs des marques: ACTINOTE  ARTEC – OCELLIA .

 

Consultez l’onglet MATERIELS  

pour retrouver les appareils présentés et leurs caractéristiques.

 

 

 

.

REQUIEM DE MOZART

Le nombre d’enregistrements  du Requiem de Mozart ne se compte plus. Pour ma part je dois en posséder plus d’une vingtaine et je m’étais interdit d’en racheter une nouvelle version, car à mon sens tout avait été dit dans les interprétations existantes.

 

En fait lorsqu’on écoute le Requiem on joue une œuvre inachevée par Mozart. Son épouse ayant confié le manuscrit inachevé à des proches dont Süßmayr qui en termina l’écriture pour pouvoir assurer la livraison à son commanditeur.

 

Si bon nombre de musicologues s’accordent sur la qualité discutable du Requiem complété par Franz Xavier Süßmayr, C’est cette version qui est jouée depuis sa création .

 

Mais voici une nouvelle version qui va vous sembler neuve … et pouvoir à nouveau retenir votre attention.

 

La démarche originale que propose JACOBS repose sur le travail entrepris par le compositeur et violoniste Pierre-Henri DUTRON qui a pris le parti en 2011 de reprendre les parties manquantes du Requiem à partir de la composition faite Franz Xavier Sübayr.

Ce mozartien chevronné, entreprend de reprendre ou de compléter les parties manquantes du Requiem en fonction de ses connaissances approfondies et des recherches sur le musicien.

 

C’est là  l’originalité de l’enregistrement que propose JACOBS et l’intérêt qu’il procure en renouvelant la lecture de l’œuvre à partir des modifications de l’écriture nouvelle.

 

 

Cette démarche de « reformulation » d’une œuvre n’est pas nouvelle. Ainsi la Xeme symphonie de Malher ou seul un mouvement avait été écrit a sa mort a été complétée par  Derck Cooke puis repris dans d’autres versions.

 

L’écriture de la « reformulation » des parties non écrites du Requiem par Mozart, est guidée pour DUTRON  par deux axes qui donnent forme à cette œuvre.

le premier c’est  l’adieu au défunt, le second c’est l’accueil dans un ailleurs en attendant son entrée au paradis et sa résurrection.

 

Mozart était serein face à la mort qu’il considérait comme une partie intégrante de la vie, son catholicisme puis son engagement maçonnique, l’avait encré dans cette conviction.

 

Au fil du temps sa pensée s’était affinée dans ce sens.

Le Dieu créateur n’est pas un Dieu de vengeance  mais un Dieu proche des hommes, qui donne sens à leur vie. La mort étant alors un passage serein vers l’au-delà qui conduira à la rencontre avec le créateur.

 

L’écriture du Requiem était pour lui l’occasion de traduire cette pensée originale quelque peu en dehors des versions officielles de son époque et de la traduire dans une musique au style novateur par rapport à son époque.

Cette écriture apportant une certaine sérénité au discours musical pour mieux exprimer cette vision nouvelle de la mort.

 

C’est cette même idée que développera à son tour FAURE dans son Requiem, utilisant des courants stylistiques que le temps et l’évolution de la musique lui permettaient alors d’aborder différemment par rapport au XVIII éme.

C’est là une partie du travail de reformulation entrepris par FX DUTRON.

 

Prenons l’ exemple du  Tuba Mirum  ou des transformations stylistiques sont opérées par rapport à la version traditionnelle.

Ainsi sont ajoutées par Dutron des parties de violon pour adoucir et diminuer l’importance de l’effroi que voulait traduire le trombone dans la version initiale en évoquant avec inquiétude la trompette du jugement dernier.

 

Puis, lors de l’intervention du ténor, l’accompagnement des violons contribuent à nouveau à changer la perception du mouvement pour ouvrir sur une vision offrant plus de douceur et de sérénité au discours musical.

 

L’objectif de la réécriture étant ici de mieux correspondre à la vision apaisée de Mozart face à la mort

 

Le Freiburger Barockorchester et le Rias Kammerchor sous la conduite de René JACOBS jouent à l’unisson et en parfaite osmose pour nous faire goûter les partitions renouvelées avec un chœur et des solistes de premier ordre.

 

Vous avez toutes les raisons d’acquérir ce nouvel enregistrement pour son originalité et son interprétation mais aussi pour un enregistrement parfaitement réalisé qui saura mettre en valeur votre système.

 

Bien sûr la longue liste des enregistrements « traditionnels » reste toujours d’actualité et parmi ceux que je possède, je voudrais attirer votre attention sur les enregistrements ci-dessous même si cela ne retire rien à d’autres versions qui ne figurent pas dans ma discothèque.

Références « Classiques » :

Karl BÖHM  – Wiener Philaemoniker -DG

Carlo Maria GIULINI – Philarmonia Orchestra – EMI

Pour dire vrai j’ai du mal à choisir entre ces deux versions et à préférer l’une à l’autre

Références « Actuelles » :

Frieder BERNIUS  – Barockorchester Stuttgart- Carus

Nicolaus HARNONCOURT  – Concentus Musicus Wien- HMD

BERNIUS-HARNONCOURT ? HARNONCOURT-BERNIUS? A vous de choisir; Pour ma part je préfère BERNIUS.

Références « Originales ou Nouvelles » :

Teodor CURRENTZIS : The New Siberian Singers (chœur de chambre de l’opéra de Novosibirsk) ; Musica Aeterna (orchestre de chambre de l’Opéra de Novosibirsk)- Alpha .

Une tentative qui se voudrait originale mais qui au total est décevante avec en plus une masse orchestrale souvent «  brouillon ».

René JACOBS :  Rias Kammerchor – Freiburger Barockorchester –  Harmonia Mundi.

Une nouvelle référence à écouter avec attention le discours musical et la voix des solistes savent être convaincants et permettront à votre système de s’exprimer pleinement.