Le timbre ”Français”

« Le timbre français est clair, présent, précis. Il privilégie l’intelligibilité et donc le haut médium, car notre musique reste une musique de narration qui s’est développée autour de la littérature (Barbara, Ferré…). Elle apparaît ainsi peu chargée en basses, à l’inverse des musiques tribales et d’Amérique du Sud », explique Christian Hugonnet, président de la Semaine du son.

.

Des différences de sonorité inhérentes à la langue

En effet, si le son français conserve son aura dans l’hexagone et à l’étranger, c’est grâce à un savoir-faire indéniable, mais surtout à un particularisme local hérité de notre culture et des sonorités propres à notre langue.

.

Jean-Jacques Capello, dirigeant de Point Musiques, un point d’écoute des concepteurs français en région parisienne (www.pointmusiques.com), analyse la singularité de l’oreille en fonction de la langue natale.

.

Ainsi l’auditeur américain est-il porté sur le bas médium, l’allemand sur le haut médium, l’anglais sur un médium doux et le chinois sur les aigus… Chaque pays favorise les fréquences centrales nécessaires à sa communication orale. En conséquence, la langue de Molière, plus axée sur un «médium vrai», offrirait une excellente appréhension du son et un meilleur respect des caractéristiques des instruments. Elle s’accorde merveilleusement bien avec la notion de «haute fidélité», même si certains lui reprochent parfois des médiums aigus trop acérés.

.

Il faut également compter avec les modes et l’invasion de la musique anglo-saxonne, qui pousse nombre d’entre nous à préférer le son anglais ou américain pour écouter ce type de musique. C’est ce même phénomène qui favorise notre percée auprès des Chinois ou des Japonais, avides de consommer une culture et des équipements offrant une conception du son radicalement différente de la leur.

.

Face à la concurrence féroce des entreprises asiatiques, la hi-fi française garde donc la tête haute et se distingue par sa quête insatiable de perfection. Une spécificité à prendre en compte si vous souhaitez vous équiper ou compléter votre chaîne. Nous vous recommandons évidemment de vous tourner vers les spécialistes qui sauront vous conseiller et, surtout, vous faire goûter à ces petits bijoux dans des auditoriums capables de restituer toute la richesse des timbres musicaux.