Phy HP

PHY propose une gamme complète de Hauts parleurs d’exception

Des HP plébiscités de par le monde.

Des créations toujours fabriquées individuellement et manuellement à l'ancienne.

.

Toutes ces créations PHY HP sont caractérisées par l’utilisation de produits nobles et naturels, comme le papier, la soie, l’argent et le bronze.

.

Les membranes, mises au point selon les diamètres de HP proposés, sont très légères et les aimants alnico très puissants pour pouvoir pleinement traduire les impulsions destinées à être transformées en Musique.

.

Le Haut rendement permet de traduire pleinement la retranscription musicale et ce avec des amplis musicaux de faible puissance, sans effet de fatigue auditive, tout en transcrivant de façon réaliste les crêtes musicales des enregistrements.

.

La réalisation individuelle de chaque piéce contribue à l’exceptionnelle sonorité musicale que seule savent développer les Phy-HP.

.

Phy 25 400
Phy 30 400

Les PHY-HP " CLASSIQUES"

.

La gamme des  PHY HP  » classiques  » se décline autour de trois hauts parleurs.

.

Haut parleur de 30cm

Haut parleur de 20cm

Tweeter

.

A l’exception du Tweeter chaque haut parleur offre la possibilité d’une bobine  en cuivre ou en argent.

.

Par ailleurs le 30 cm peut être proposé en version coaxiale cad en intégrant le tweeter en son centre. Cette formule permet de contrôler parfaitement la phase.

.

Le tweeter PHY HP était considéré par Bernard Salabert comme « La présence du sel nécessaire dans la salade ».

.

Ce haut parleur consacré aux aigus permet d’aller plus loin dans l’expression de la transcription que propose le large bande.

Les nouveaux hauts-parleurs PHY HP

Depuis le décès de Bernard SALABERT,  la nouvelle équipe dirigeante de PHY HP développe en parallèle aux modèles classiques  une nouvelle gamme qui reprend les valeurs traditionnelles.

.

Ces hauts-parleurs offrent des ouvertures nouvelles dans la transcription et offrent la possibilité d’un accès au plus grand nombre de mélomanes.

.

C’est ainsi que se sont développés:

.

Un nouveau HP 17cm version classique.

Un nouveau HP 20cm version classique ou Alnico.

.

Les nouveaux HP se reconnaissent par leur saladier en Aluminium massif.

.

Des réalisations originales au gré de votre imagination Mais aussi des créations qui sauront répondre à vos aspirations et vos exigences musicales.

Lorsque l’on pense panneau plan on imagine bien souvent  » un monument imposant » tant en hauteur qu’en largeur pour exploiter pleinement les caractéristiques des hauts-parleurs qui les composent.

.

Mais avons nous vraiment besoin de sonoriser une salle de theâtre?

;

Si ce n’est pas votre cas …

;

Alors sachez qu’un panneau plan occupe la place d’une enceinte traditionnelle et s’installera dans votre salon  quelque soit sa taille .

;

Envisagez  cette solution sans aucune réserve  non seulement elle vous séduira, mais elle vous fera découvrir autrement la transcription musicale pour  vous offrir une musicalité à nulle autre pareille.

.

Quelques réalisations.

/

Une réalisation japonaise utilisant un HP PHY modèle H30LB15 Coaxial avec tweeter intégré au centre du 30 cm.

La forme mise en oeuvre est celle d’un panneau plan dont la forme rappelle celle du célèbre panneau QUAD ESL 63.

.

ys-605p-web

.

/

ConceptS  vous propose la réalisation d’un panneau plan sous la forme tout à la fois d’une enceinte classique et  moderne à la fois.

;

.. .panneauplan2800

.

Le Panneau Plan ConceptS c’est une dimension musicale nouvelle qui vous transporte au sein du concert

.

.

Bernard SALABERT : Un concepteur passionné

Un témoignage… Mais surtout un souvenir prégnant …

 

Chaque fois que je pense à Bernard Salabert, il me revient toujours une série d’images qui semble être gravée dans ma mémoire. Nous avions mis en place au lycée, un Auditorium, pour que les élèves, dans leurs temps libres, le midi ou après leurs cours, puissent venir écouter un programme musical ou leurs propres CD.

.

La mise en place du « Projet Auditorium » faisait grand bruit et exacerbait les tensions entre les détracteurs du projet tandis que l’enthousiasme fusait chez ceux qui se mobilisaient pour le réaliser.

.

Cette dynamique avait finalement aboutit à l’aménagement d’un local et une petite équipe, après beaucoup d’écoutes et de discussions avec les constructeurs, avait élaboré et mis en place un système Très Haute Fidélité, confié à la gestion des élèves.

.

Les choses prenaient formes et les écoutes au sein de l’Auditorium remportaient un vif succès auprès des jeunes.

Quel ne fût pas ma surprise, un mercredi matin vers 10 heures, lorsque ma secrétaire m’annonça : Un « Monsieur Salabert» qui n’a pas rendez vous, souhaiterait vous voir.

.

Bernard Salabert était le concepteur des Haut Parleurs Phy et avec Samuel Furon, qui développait un coffret original, hors des sentiers battus et des canons traditionnels, avaient tous deux permis à ce haut parleur exceptionnel qu’était le Phy de s’exprimer d’une façon remarquablement musicale.

Ils avaient été les tous premiers fabricants de matériel à avoir accepté d’une façon enthousiasme de participer au projet que nous voulions mettre en place dans le cadre du lycée pour permettre aux jeunes de découvrir la reproduction musicale de très haute qualité.

.

salabert

Bernard Salabert chez lui à Frangouille

.

Bernard Salabert était venu voir comment les Enceintes Ocellia marchaient, dans ce cadre inhabituel, qu’était celui que leur avait réservé le Lycée. Pour ce faire, le mieux était de le conduire sur place… où il trouva un groupe d’élèves en écoute.

.

Les présentations faites avec les Jeunes présents, le dialogue s’engagea très vite et au fil des heures le groupe de mélomanes grossissait régulièrement tel un essaim d’abeilles pour suivre les explications du concepteur-créateur.

. Les questions se succédaient et se poursuivirent pendant le temps du déjeuner. Bernard s’y prêtait volontiers en y répondant d’une façon passionnée, suscitant encore de nouvelles questions nées de l’intérêt porté à cet échange pour le moins original dans le cadre du lycée. Puis, après le déjeuner, Bernard proposa aux jeunes un travail d’écoute lié à plusieurs positionnements des enceintes dans le local, leur montrant à partir de l’écoute obtenue, les différences notables et ce que l’on pouvait retirer d’une telle démarche.

.

Je me souviens pour avoir assister à une partie de ces « travaux » de sa gentillesse, de son ouverture d’esprit, de sa disponibilité, de son savoir et de son savoir faire pour mettre en évidence les points qu’il voulait démontrer ou mettre en exergue.

La sonnerie de reprise des cours de l’après midi eut bien du mal à égrener les élèves vers leurs salles de classes. Le journal de l’Etablissement témoigna de cette passionnante rencontre qui assura définitivement le succès de l’Auditorium.

.

Ce sont ces images, qui restent présentes à ma mémoire, lorsque je pense à Bernard Salabert : Le concepteur venant à la rencontre des jeunes pour les sensibiliser au matériel mis à leur disposition et les conduire à tirer la quintessence de l’écoute des musiques jouées… Chose rare…

. Je revois encore, cet œil pétillant, cette joie d’être au contact d’un public différent de celui de son quotidien mais au combien curieux, intéréssé et sensible à ce qu’il entendait. Je revois, son sourire épanoui et la satisfaction qui se lisait sur son visage d’avoir pu faire participer des Jeunes à la découverte de la Musique.

.

Cette joie rayonnante, fait que je ne sais plus dire, indépendamment des Jeunes, qui de lui ou moi, était le plus content de cette visite.

.

Merci Bernard ; Merci « Monsieur » Salabert .

. Jean – Jacques Capello Ancien Chef d’Etablissement. Point MusiqueS.

Prix

Prix : Nous consulter Les prix pratiqués sont en distribution directe.